gloss-

gloss-

gloss(o)-, -glosse Éléments, du gr. glôssa « langue ».

-glosse, gloss(o)-
éléments, du gr. glôssa, "langue".

⇒GLOSS(O)-, GLOSSO-, GLOSS-, (GLOSS-, GLOSSO-), élém. formant
Élém. formant issu du gr. (att. ) « langue », servant, avec un second terme issu du gr., ou déjà représenté en gr., à construire des termes sav., des composés et des dér. en partic. dans le vocab. de la méd., de la zool., de la bot., de la linguistique.
A. — Gloss(o)-
1. [Le 1er élém. indique la langue (organe)]
a) MÉD. et MÉD. VÉTÉR. :
glossalgie, subst. fém. « Douleur à la langue ». (Dict. XIXe et XXe s.)
glossalgique, adj., vx. « Qui appartient à la glossalgie; qui s'y rapporte » (cf. ROB. Suppl. 1970)
glossanthrax, subst. masc. « Affection charbonneuse qui se manifeste à la langue ». La fièvre aphteuse est décrite sous des noms différents : stomatite, glossanthrax, exanthème inter-phalangé (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 321). On peut trouver des tumeurs charbonneuses (...) sur la muqueuse buccale (glossanthrax) (Roger ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 481)
glossocatoche, subst. masc., vieilli. Synon. de abaisse-langue (cf. LITTRÉ-ROBIN 1865)
glossocèle, subst. fém. « Tuméfaction et protrusion de la langue hors de la bouche » (Méd. Biol. t. 2 1971)
glossologue, subst. masc., néol. « Spécialiste des maladies de la langue ». Déjà la qualification d'oculiste, insuffisamment barbare, humilie ses prétentions : il est ophtalmologue. Il y a aussi des otologues, des glossologues et peut-être des onyxologues (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 42)
glossophytie, subst. fém. « Affection rare, de nature inconnue, caractérisée par l'existence d'une coloration plus ou moins foncée de la face dorsale de la langue et par une hypertrophie considérable des papilles filiformes » (GARNIER-DEL. 1972)
glossoplégie, subst fém. « Paralysie de la langue » (cf. Lar. Suppl. 1878-Lar. Lang. fr.)
glossoptose, subst. fém. « Chute de la langue dans le pharynx » (Méd. Flamm. 1975)
glossoptosisme, subst. masc. Synon. de glossoptose. Tu ne nous as jamais rapporté le dossier que Jousselin t'a prêté l'autre jour! Végétations et glossoptosisme (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 593)
glossotomie, subst. fém. « Incision de la langue » (Méd. Biol. t. 2 1971); « Amputation de la langue » (GARNIER-DEL. 1972)
b) ZOOLOGIE :
glossocodon, subst. masc. « Genre de méduses hydroïdes possédant un appendice lingual » (d'apr. GUÉRIN 1892)
glossothèque, subst. fém. « Partie de l'enveloppe nymphale qui couvre les pièces buccales » (SÉGUY 1967)
2. [Le 1er élém. indique une relation avec la langue, une ressemblance formelle avec celle-ci ou certains de ses détails, ou une analogie]
a) BOTANIQUE :
glossocalyx, subst. masc. « Arbre, de la famille des Monimiacées, à feuilles alternes, à fleurs axillaires peu nombreuses, croissant en Afrique Tropicale » (cf. GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill.)
glossocardie, subst. fém. « Herbe annuelle, de la famille des Composées, à feuilles découpées, à fleurs petites et jaunes, croissant en Inde » (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.)
glossochilus, glossochile, subst. masc. « Arbrisseau de petite taille, de la famille des Acanthacées, croissant en Afrique Équatoriale » (cf. GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill.)
glossogyne, subst. fém. « Herbe à feuilles tridentées, de la famille des Composées, à corolles jaunes, croissant en Afrique Tropicale et en Australie » (cf. GUÉRIN 1892, Lar. 19e)
glossopétalon, subst. masc. « Arbuste très rameux et épineux, famille des Célastacées, à feuilles très peu développées, croissant au Texas et au Nouveau Mexique » (cf. GUÉRIN 1892)
glossostemon, subst. masc. « Arbrisseau duveteux, famille des Malvacées, à feuilles alternes, dont le type est originaire de Perse » (cf. Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.)
glossostigme, subst. masc. « Herbe très petite, famille des Malvacées, croissant en Asie et en Australie » (cf. GUÉRIN 1892)
b) MÉDECINE :
glossocome, subst. masc. « Appareil dont on se servait pour la réduction des fractures et luxations de la cuisse et de la jambe » (cf. Lar. 19e, GUÉRIN 1892)
glossoïde, adj. « Qui est en forme de langue ». (Dict. XIXe et XXe s.)
c) PALÉONTOLOGIE :
glossopètre, subst. masc. 1. « Dent de poisson (squale, raie) fossilisée, ayant la forme d'une langue ». On a cru longtemps que les glossopètres étaient des langues de serpent pétrifiées (Ac. 1835, 1878); 2. « Outil préhistorique de pierre, en forme de langue, que l'on croyait autrefois être des pierres tombées du ciel ». Des glossopètres tombés de la lune (FLAUB., Salammbô, t. 1, 1863, p. 146)
glossopteris, subst. masc. « Fougère fossile à feuilles simples, en forme de spatule ou de langue, du permo-trias et caractérisant la flore à glossopteris de l'hémisphère austral ». Sur ces terres émergées vivait une flore de pays froid, dite flore à glossopteris, alors que ces régions sont actuellement au voisinage du tropique (COMBALUZIER, Introd. géol., 1961, p. 147). C'est ainsi que les flores à glossopteris de l'Australie, de l'Afrique du Sud, de l'Amérique du Sud, de l'Antarctide et de l'Inde péninsulaire nécessitent des communications entre ces boucliers (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 505; cf. aussi t. 3, vol. 1, 1961, p. 389)
d) TECHNOL.
glossocome, subst. masc. « Boîte dans laquelle les musiciens rangeaient les anches » (cf. LITTRÉ, Lar. 19e-20e)
3. [Le 1er élém. indique une relation avec la langue (idiome)].Voir glossographe2, glossographie, glossologie et aussi :
MÉDECINE :
glossomanie, subst. fém. « Utilisation par certains psychopathes d'un langage fantaisiste sans structure ni syntaxe, souvent présenté comme une véritable langue étrangère » (Méd. Biol. t. 2 1971). Elles rendent assez bien compte de la glossomanie infantile, de l'intarissable babil des tout petits, d'où découlera la verbosité de l'âge suivant (Arts et litt., 1935, p. 50-9). Rem. Glossoter qqn, verbe, hapax. V. biscoter ex.
B. — Gloss-
1. BOT. [Le dér. indique une ressemblance formelle ou une anal. avec la langue] :
glossule, subst. fém. « Herbe à tubercule entier, de la famille des Orchidées, à feuilles peu nombreuses, croissant en Chine et en Cochinchine » (cf. GUÉRIN 1892)
2. MÉD. et MÉD. VÉTÉR. :
glossette, subst. fém. « Comprimé pharmaceutique soluble, qu'on place sous la langue et qui, en raison de sa composition, destructible par les sucs gastriques, doit être absorbé par la muqueuse buccale » (cf. Lar. encyclop., Lar. lang. fr.)
glossien, ienne, adj. « Qui appartient à la langue; qui y est relatif ». Ganglions sous-glossiens (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 446). Adénopathie sous-glossienne (BRION, Jurispr. vétér., 1943, p. 238)
glossique, adj. Synon. de glossien (LITTRÉ, Lar. 19e-Lar. Lang. fr.)
glossodynie, subst. fém. « Douleur ou sensation de brûlure linguale observée dans différentes maladies ou syndromes (...) ou à l'occasion des troubles de la ménopause, et évoluant souvent sur un terrain psychopathique. Synon. glossalgie » (Méd. Biol. t. 2 1971)
3. ZOOL. Gloss- représente le subst. fém. glosse comme 1er terme de composé : 1. «... s'applique spécialement à l'organe enroulé des Lépidoptères. Synonyme de langue pour les insectes Diptères et Hyménoptères » (SÉGUY 1967). 2. « Mollusque habitant une coquille. Synon. de isocarde » (cf. LITTRÉ, Lar. 19e) :
glossates, subst. masc. plur. « Classe d'insectes correspondant aux Lépidoptères dans la classification de Fabricius ». Un troisième ordre, celui des papillons (Lépidoptères ou Glossates), subit aussi une métamorphose complète (...). Sa bouche [de l'insecte parfait] est un double siphon contourné en spirale (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 85)
glossiphonie, subst. fém. « Genre d'hirudinées, de petite taille, qui se roulent en boule, à la manière des cloportes » (cf. LITTRÉ, Lar. 19e)
C. — Glosso-. Représente l'adj. glossien comme 1er terme de composés adj. appartenant au vocab. de la méd. et indiquant une relation étroite de la langue (organe) avec d'autres parties de la tête ou de la bouche chez l'homme ou les animaux :
glosso-épiglottique. « Qui appartient ou qui se rapporte à la langue et à l'épiglotte » (Méd. Biol. t. 2 1971)
glosso-facial, ale, aux. « Qui va de la langue à la face » (GUÉRIN 1892)
glosso-labial. « Qui appartient à la langue et aux lèvres; qui y est relatif » (cf. Traité sociol., 1968, p. 258). Synon. glosso-labié (Lar. 20e, Lar. encyclop.)
glosso-labio-laryngé. « Qui appartient à la langue, aux lèvres et au larynx; qui y est relatif » (Lar. 19e)
glosso-labio-pharyngé. « Qui appartient à la langue, aux lèvres et au pharynx; qui y est relatif » (Lar. 19e-20e)
glosso-palatin. « (Muscle) qui appartient à la langue et au palais; qui s'y rapporte ». Les glosso-palatins s'élèvent des côtés de la base de la langue au voile du palais, dont ils parcourent le bord libre jusqu'à la luette où ils se rencontrent (CUVIER, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 283)
glosso-pharyngien, ienne. « Qui appartient à la langue et au pharynx; qui s'y rapporte ». Le nerf glosso-pharyngien participe à l'innervation des muscles du pharynx et de la langue et donne la sensibilité à la muqueuse du pharynx et du tiers postérieur de la muqueuse linguale (QUILLET Méd. 1965, p. 324). Rem. On relève l'orth. sans trait d'union. Nerf glossopharyngien (ibid., p. 176). Employé subst. Le glosso-pharyngien. Le nerf glosso-pharyngien (cf. CUVIER, op. cit., p. 287). Arthur (...) n'ouvrit pas la bouche. Il éprouvait une grande paresse du glosso-pharyngien (H. BAZIN, Tête contre murs, 1949, p. 226)
glosso-staphylin, ine. Synon. vieilli de glosso-palatin. Le pilier antérieur [du voile du palais] est composé du muscle glosso-staphylin ou palatoglosse (ARGER, Init. art chant, 1924, p. 31)
Prononc. et Orth. : [-], [gloso-] ou par désaccentuation [-]. Comme la majorité des formants tirés du gr., s'ajoute au rad. sans trait d'union (cf. GAK, L'orth. du fr., Paris, SELAF, 1976, p. 293).
Vitalité. Présent très tôt en fr. dans le rad. de mots comme : glose 1175, gloser 1170, gloseur fin XIIe, glossaire 1585, glossateur 1426, glossographe1 1619, cet élément a une vitalité accrue depuis le XVIIIe s., époque depuis laquelle il sert à former des mots sav. dans le domaine de la ling. et de la méd. : glossème 1936, glossine 1845, glossite 1808, glossographe2 1890, glossolalie 1866, glossologie 1803. Les autres mots cités ont été relevés dans la mesure où ils sont présents dans les fonds documentaires TLF (fonds littér. ou techn.) ou présents dans certains dict. gén. à l'exclusion de dict. spécialisés, comme Méd. Biol. p. ex., qui enregistre en outre une vingtaine de lexèmes ou lexies, formés à l'aide de glosso- et non cités supra.

-glosse, gloss-, glosso-
Éléments, tirés du grec glôssa « langue » ( Glose), entrant dans la composition de plusieurs mots savants. Ex. : glossalgie, glossocèle, glossodynie, glosso-épiglottique, glossoïde, glosso-labié, glossolalie, glossomanie, glosso-pharyngien, glossophytie, glossoplégie, glossotomie.Aglosse, ophioglosse; isoglosse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gloss — gloss·ist; gloss·less; gloss·me·ter; gloss·odyn·ia; gloss; iso·gloss; pan·gloss·ian; semi·gloss; iso·gloss·al; …   English syllables

  • Gloss — (gl[o^]s), n. [Cf. Icel. glossi a blaze, glys finery, MHG. glosen to glow, G. glosten to glimmer; perh. akin to E. glass.] 1. Brightness or luster of a body proceeding from a smooth surface; polish; as, the gloss of silk; cloth is calendered to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gloss — Primera aparición DC Comics Información Nombre original Xiang Po Afiliaciones actuales Guardianes Globales Gloss (Xiang Po), un personaje ficticio …   Wikipedia Español

  • gloss´i|ly — gloss|y «GLS ee, GLOS », adjective, gloss|i|er, gloss|i|est, noun, plural gloss|ies. –adj. 1. smooth and shiny; highly polished; lustrous: » …   Useful english dictionary

  • gloss|y — «GLS ee, GLOS », adjective, gloss|i|er, gloss|i|est, noun, plural gloss|ies. –adj. 1. smooth and shiny; highly polished; lustrous: » …   Useful english dictionary

  • gloss — [n1] shine, sheen appearance, brightness, brilliance, burnish, facade, finish, front, glaze, gleam, glint, glossiness, luster, polish, shimmer, silkiness, sleekness, slickness, surface, varnish, veneer; concepts 611,620 Ant. dullness gloss [n2]… …   New thesaurus

  • gloss — Ⅰ. gloss [1] ► NOUN 1) the shine on a smooth surface. 2) (also gloss paint) a type of paint which dries to a bright shiny surface. 3) a superficially attractive appearance or impression. ► VERB 1) give a glossy appearance to …   English terms dictionary

  • Gloss — Gloss, v. t. [imp. & p. p. {Glossed}; p. pr. & vb. n. {Glossing}.] To give a superficial luster or gloss to; to make smooth and shining; as, to gloss cloth. [1913 Webster] The glossed and gleamy wave. J. R. Drake. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gloss# — gloss n sheen, *luster, glaze Analogous words: sleekness, slickness, glossiness (see corresponding adjectives at SLEEK) gloss vb gloze, *palliate, extenuate, whitewash, whiten Analogous words: *disguise, cloak, mask, dissemble, camouflage:… …   New Dictionary of Synonyms

  • Gloss — Gloss, n. [OE. glose, F. glose, L. glossa a difficult word needing explanation, fr. Gr. ? tongue, language, word needing explanation. Cf. {Gloze}, {Glossary}, {Glottis}.] [1913 Webster] 1. A foreign, archaic, technical, or other uncommon word… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”